Comment réduire les fuites dans les réseaux de distribution d'eau potable ?

Comment réduire les fuites dans les réseaux de distribution d’eau potable ?

21 juin 2017

Pour favoriser la gestion durable de la ressource en eau, maîtriser les fuites dans les réseaux d'eau potable est primordial. L'Agence française pour la biodiversité (AFB), l'Institut national de recherche en sciences et technologies pour l'environnement et l'agriculture (Irstea) et l'Association Scientifique et Technique pour l'Eau et l'Environnement (ASTEE) proposent aux collectivités locales un nouveau guide en ligne avec des pistes d'actions concrètes ?

 Un premier guide intitulé « Réduction des pertes d'eau des réseaux de distribution d'eau potable » a été proposé en 2014.

Aujourd'hui, l'AFB, l'Irstea et l'ASTEE mettent à disposition un second volume, consacré au plan d'actions détaillé et hiérarchisé. Celui-ci propose aux collectivités un ensemble de recommandations visant à encourager ou consolider leurs démarches sur le sujet. Il s'agit d'un véritable outil d'aide à la décision pour améliorer le rendement de leur réseau.

Ce guide, qui s'inscrit dans la continuité du premier volume, présente un arbre de décision pour aider les collectivités à identifier à l'échelle appropriée, et hiérarchiser les actions concrètes de lutte contre les pertes d'eau du réseau.

Quatre catégories d'actions sont définies dans cette publication : « amélioration de la connaissance du réseau et des pertes », « recherche active des fuites et réparation », « gestion des pressions » et « remplacement et rénovation du réseau ». Pour chaque grande action, plusieurs pistes d'actions concrètes sont identifiées.

Ce second volume s'appuie sur les recherches menées par l'équipe Gestion patrimoniale des infrastructures liées à l'eau (GPIE) du centre Irstea de Bordeaux, en ingénierie des réseaux d'eau : modélisation des flux, des pertes en eau et des effets du vieillissement des infrastructures.