L'Algérienne des Eaux confie à G2C environnement les études d'eau potable de la ville de Medea

G2C environnement vient de remporter un marché avec l’Algérienne des Eaux (ADE) pour la réalisation de l’étude de diagnostic pour la réhabilitation du système d’alimentation en eau potable de la ville de Médéa. Ce contrat majeur, d’un montant total d’environ 1,9 millions d'euros dont 775 000 € pour G2C environnement, sera mis en œuvre à partir du mois d’août 2015 pour une durée de 15 mois en partenariat avec le bureau d’études algérien HYBACO.

La ville de Médea se situe à environ 90 Km au Sud de la wilaya d'Alger, elle est limitée géographiquement au Sud par la wilaya de Blida, au nord par la wilaya de Djelfa, à l'Ouest des wilayas de M'sila et Bouira et à l'Est de Ain Defla et Tissemsilt. La superficie globale de la wilaya est de 8 866 km2 . La population était estimée à environ 744 605 habitants en 2010. La population des trois communes (Médea, Ouzera et Draa Samaar) est estimée à environ 160 666 Habitants, ce qui représente 21,57% de la population totale de la wilaya de Médea.

Depuis plusieurs années,  le Ministère des Ressources en Eau, à travers l’Algérienne des Eaux en tant que Maître d’Ouvrage Délégué s’est lancé dans un vaste programme d’amélioration des performances de ses centres de production des  villes secondaires. Cette étude, qui s’inscrit pleinement dans cette dynamique, concerne les trois  communes de Médéa, Draâ-Smar et Ouzera, situées au sud d’Alger. Le réseau de distribution d’eau potable des 3 communes est constitué de 193 km de canalisations dont 62 km d’adduction, installées pour la plupart avant 1950 et présentant un rendement général inférieur à 50%. L’insuffisance des capacités de production, combinée à la faible étendue et à la vétusté du réseau ne permettent pas d’alimenter convenablement en eau potable les 167.000 habitants.

L’objectif principal est le diagnostic du système d’AEP en vue de sa réhabilitation pour assurer une distribution continue 24h/24h, d’une eau de qualité et définir un programme de travaux à l’horizon 2040.