La GEMAPI : Comment transformer une obligation réglementaire en un outil de valorisation du territoire ?

La GEMAPI : Comment transformer une obligation réglementaire en un outil de valorisation du territoire ?

 

Freddy Rey, Directeur de recherche en écologie ingénieriale et ingénierie écologique

 

La nouvelle compétence GEMAPI (GEstion des Milieux Aquatiques et Prévention des Inondations) incite à s’interroger sur la conciliation des actions de protection des biens et des personnes ET de restauration des milieux dégradés. Elle entrera officiellement en vigueur le 1er janvier 2018. Elle vise à concilier la gestion des eaux et des milieux aquatiques (GEMA) avec la prévention des inondations (PI), confiées à des élus communautaires.

Ces derniers pourront transférer cette compétence à des Syndicats mixtes, eux-mêmes composés d’élus et labellisés EPAGE. Les questions de gouvernance au niveau de ces structures nouvelles sont aujourd’hui au cœur de leurs préoccupations. Une fois la compétence GEMAPI prise par les collectivités, il s’agira pour elles de définir et financer des interventions sur le milieu. La conception de tels projets, pluridisciplinaires et appliqués à l’échelle de bassins versants, relève de l’ingénierie (notamment écologique) et doit ainsi chercher à concilier protection et restauration. En termes d’ingénierie et de technique, les élus s’en remettent volontiers aux bureaux d’étude, compétents en ces matières, grâce à leurs connaissances du fonctionnement hydrologique et écologique des rivières et des versants.

Aujourd’hui, les actions de GEMA et de PI sont souvent planifiées à différents endroits dans le bassin versant, alors que désormais, une même action devra s’envisager pour concilier les deux à même les sites traités, en même temps qu’elle doit permettre une gestion de l’eau par bassin versant avec des questions de dépendance amont-aval. Il s’ensuit des besoins nouveaux en ingénierie, qui concernent essentiellement la quantification des interventions et les bénéfices induits, pour des actions qui concilient la GEMA avec la PI sur un même site.

Dans ces cas, quels ouvrages choisir ? Comment les dimensionner ? A quel coût pour quelle efficacité ? Cette présentation visera à présenter le contexte de la GEMAPI et ses obligations réglementaires, et s’attachera à montrer en quoi elle peut représenter un outil de valorisation du territoire, tant au niveau :

  1. De la gestion intégrée de l’eau à l’échelle d’un bassin versant, grâce à une nouvelle gouvernance des compétences locales de l’eau,
  2. Du développement de nouvelles compétences à développer en ingénierie par les entreprises,
  3. De l’émergence de besoins nouveaux en recherche, développement et innovation.

 

Retrouvez la présentation de Freddy REY à l'occasion de la Matinée Technique du 23 mars 2017  ici