La Semaine économique de la Méditerranée : un succès renouvelé pour des échanges fructueux autour du numérique

La Semaine économique de la Méditerranée : un succès renouvelé pour des échangesfructueux autour du numérique 

La 10ème édition de la Semaine économique de la Méditerranée s’est achevée vendredi 4 novembre 2016, à Marseille, à la Villa Méditerranée. La manifestation a réuni près de 2500 participants et 250 intervenants venus de plus de 30 paysdifférents. Cette année, les partenaires « traditionnels » (Algérie, Maroc, Tunisie, Liban, Egypte etc…) ont été rejoints par des acteurs issus d’autres pays dont plusieurs africains tels que la Guinée, la Côte d’Ivoire et le Nigéria, pour près de 30 événements proposés.
En plus de souffler sa dixième bougie, la Semaine économique de la Méditerranée, s’est orientée cette année vers l’Afrique subsaharienne puisque « les Africains se sont très sérieusement emparés de cette vague de technologie et sont très actifs sur le développement des projets numériques. Elle est la solution à tout car elle permet d’atteindre les objectifs de productivité, de croissance et de développement » comme l’a expliqué Robert Blaise Se-Ondoua de EMBA Innovation Digitale (France). Une édition évènement dont la dimension business a permis la prise de nombreux contacts d’affaires en marge des conférences.

Les entreprises parties-prenantes de l’événement

Au cœur de la manifestation, le « Village des entreprises » a accueilli des entreprises et des startups digitales et innovantes. Au-delà de cet espace, de nombreuses entreprises locales, méditerranéennes, et internationales ont été parties prenantes de l’événement à travers des interventions dans les conférences ou encore les nombreux rendez-vous d’affaires et de networking organisés durant ces trois jours. Un concours de pitch de startups organisé le mercredi 2 novembre a également permis de mettre en lumière des entreprises locales et régionales.
Car cet événement était aussi, et peut être surtout, l’opportunité de mettre en valeur le territoire régional, en mobilisant l’écosystème numérique local et tous les acteurs du développement afin de montrer le rayonnement de Marseille-Provence et de sa région à l’international. La manifestation a permis de mobiliser les acteurs concernés et de promouvoir les entreprises françaises pour favoriser leur développement notamment à l’international. « La France sait faire décoller ses entreprises, il faut que nos organisations aient les pieds des deux côtés de la Méditerranée afin de faire profiter au maximum les deux continents de leurs savoirs » souligne Stéphane Soto, directeur d'Aix-Marseille French Tech. 

Renforcer l’éducation et l’emploi grâce au numérique   

S’il est bien une préoccupation majeure qui ressort de cette 10ème édition, c’est celle de faire du bassin méditerranéen une région attractive grâce notamment au potentiel que représentent les jeunes. Ils sont en effet les utilisateurs de demain et leur accès aux technologies digitales est essentiel pour le développement économique dans tous les pays de la Méditerranée, du Moyen-Orient et de l’Afrique subsaharienne.

Kevin Polizzi, président de Jaguar Network (France), a affirmé que « pour combattre la fracture numérique, il est important de donner à la nouvelle génération les moyens nécessaires pour accéder à la technologie ». La Semaine économique de la Méditerranée a permis aux participants d’échanger sur les politiques menées et sur les perspectives offertes par ce marché d’avenir. Les créations d’emplois et le soutien et l’accompagnement s’avèrent indispensables à ce secteur économique et au développement des technologies digitales pour favoriser l’entrepreneuriat en Méditerranée et en Afrique. La Semaine a aussi surtout permis de captiver le public sur des problématiques essentielles de développement des territoires, à travers des success stories inspirantes en faveur de la « technologie pour tous ».

Des invités de marque mobilisés

Pour cette dixième édition de la Semaine économique de la Méditerranée, des personnalités politiques locales et internationales, des dirigeants de grands groupes et des experts ont apporté un éclairage avisé durant ces trois jours qui ont permis de mettre en avant la qualité et l’intérêt d’un tel évènement. À retenir, entre autre, la présence de :

  • Yann Bonnet, Secrétaire général du Conseil National du numérique, France  ;
  • Dr. Ahmed Darwish, Ancien Ministre du développement administratif en Egypte, Président, Suez Canal Economic Zone, Egypte ;
  • Tomi Davies, Président, Africa Business Angel Network, Royaume-Uni & Nigeria ;
  • Noomane Fehri, Ancien Ministre des Technologies de la communication et de l’Economie numérique, Tunisie;
  • Johannes Hahn, Commissaire européen à l'élargissement et à la politique européenne de voisinage, Autriche ;
  • Imed Hammami, Ministre de la formation professionnelle et de l’emploi, Tunisie ; 
  • Boutros Harb, Ministre des Télécommunications, Liban ;
  • Nibal Idlebi, Responsable de l’innovation, Commission économique et sociale des Nations unies, Asie Occidentale ;
  • Candace Johnson, Présidente, EBAN & Sophia Business Angels, Fondatrice Astra, France ; 
  • Mohamed Mebarki, Ministre de l’Enseignement et de la formation professionnelle, Algérie ; 
  • Allam Mousa, Ministre des Télécommunications et des Technologies de l’information, Autorité Palestinienne ;
  • Nicolas Schmit, Ministre du Travail, de l’emploi et de l’économie sociale et solidaire, Luxembourg ;
  • Et bien d’autres….

La manifestation doit également son succès à la mobilisation des financeurs, des organisateurs d’événements et des nombreux partenaires (Aix-Marseille French Tech, la Commission européenne, Hub Africa, les écoles : EMD, IMPGT, IEJ et EJCAM). Enfin, le succès de l’événement est aussi et surtout dû aux nombreux participants qui ont assisté aux différentes conférences proposées et qui ont permis d’enrichir les échanges et les débats au profit de l’ensemble des parties prenantes.

 
Retrouver les comptes rendus des événements
Contact 

coordination@semaine-eco-med.com