Meetup dédié aux entreprises des secteurs Ville, Environnement et Construction durable

REJOIGNEZ-NOUS LE 23 FÉVRIER 2017

Le Medef organise le deuxième Meet Up sectoriel dédié aux entreprises des secteurs Ville, Environnement et Construction durable.

Si vous êtes un entrepreneur actif dans ces secteurs (produits, équipements ou services), cette journée vous permettra de :

  • Découvrir les pratiques de l'Exportation Collaborative;
  • Rencontrer les porteurs de projet qui présenteront leurs marchés cibles;
  • Initier un échange avec d'autres entreprises qui souhaitent aller à l’international de façon collaborative.

Le Mefed est heureux de vous faire découvrir les opportunités d'Exportation Collaborative du 23 février prochain, auxquels vous pouvez vous inscrire dès aujourd'hui.

INSCRIVEZ-VOUS

LE MEET UP ET SES 24 OPPORTUNITÉS

Les opportunités qui s’adressent aux entreprises du secteur des énergies renouvelables :

  • CHINE : ENERGIE EOLIENNE (Opportunité N°1)

 

Développer l’installation de champs d’éoliennes en Chine au sein de parcs industriels pour la fourniture d’énergie aux industries chinoises. Ce projet a un fort potentiel particulièrement dans les provinces du Yunnan, Jiangsu, Fujian et du Hebei.

Concerne les entreprises suivantes : Entreprises officiant dans le domaine de l’énergie renouvelable et autres énergies (à la fois sur la partie développement, construction et gestion).

  • CHINE : ECONOMIE D’ENERGIE POUR L’INDUSTRIE DE LA CIMENTERIE (Opportunité N°4)

Apporter à certaines provinces chinoises ciblées (Anhui, Yunnan, Zhejiang, et Henan) des solutions d’amélioration des lignes de broyages, ainsi que d’utilisation de ventilateurs plus performants.

Concerne les entreprises suivantes : Entreprises œuvrant à la fois dans la production d’équipements performants (refroidisseurs, broyeurs, etc) et dans la chimie des ciments et dans la géologie et le stockage de matières minières.

  • CHINE : ECONOMIE D’ENERGIE POUR L’INDUSTRIE DE LA METALLURGIE (Opportunité N°5)

Apporter à certaines provinces chinoises ciblées (Anhui, Hubei, Jiangsu, Yunnan, Zhejiang, et Henan) des solutions d’amélioration des systèmes de pompage de l’eau chargée en éléments lourds, ainsi que d’optimisation des fours à induction.

Concerne les entreprises suivantes : Entreprises de maîtrise du pompage des liquides et dans les procédés de chauffage de matières.

  • SINGAPOUR/ASEAN : PRODUCTION ET/OU CONSOMMATION D’ENERGIES SOLAIRE & EOLIENNE (Opportunité N°7)

Les demandes concernent en tout premier lieu les systèmes suivants : pompes à chaleur, climatisation solaire, systèmes de récupération d’énergie, éoliennes pour le secteur du bâtiment.

Concerne les entreprises suivantes : bureaux d’études techniques, industriels spécialisés dans la production et/ou la consommation d’énergie à Singapour avec un élargissement possible sur toute la zone ASEAN.

  • ALLEMAGNE : TRANSFORMATION DES ENERGIES & RESPECT DE L’ENVIRONNEMENT (Opportunité N°15)

 

En Allemagne, le gouvernement souhaite faire passer l'utilisation de la cogénération de 12,5 % actuellement à 25 % en 2020 et que la production d'énergie provienne à terme à 80 % des énergies renouvelables. La bioénergie prend de plus en plus d'importance avec un objectif de couvrir 18 % des besoins en électricité et 15 % des besoins de chaleur à l'horizon 2030. Quant à l’Énergie solaire thermique, c’est une industrie phare avec 2,15 millions d'installations solaires en 2015, un investissement d’environ 800 millions d'euros dans de nouvelles installations qui transforment l´énergie solaire en énergie thermique.

Concerne les entreprises suivantes : Entreprises du secteur de l'énergie et de l'ingénierie de l'environnement.

  • KAZAKSHTAN : PRODUCTION & UTILISATION D’ENERGIE SOLAIRE (Opportunité N°20)

Le Kazakhstan s'oriente vers "l'économie verte". Le potentiel d'énergie solaire est estimé à 2,5 millions de kilowatts/an sur la base de 3000 heures de soleil par an. L'ambition du plan stratégique 2050: 50% de la consommation d’énergie doit provenir des sources d’énergie renouvelables et alternatives. Le gouvernement supporte le secteur par de nombreuses initiatives : le programme Efficacité énergétique 2020, The Green Bridge Partnership Program, l’Exposition Internationale Astana-2017 dont le thème principal est « les énergies du futur ».

Concerne les entreprises suivantes : Entreprises du secteur de la production, le stockage, la gestion et l’utilisation de l’énergie solaire dans divers domaines d’applications.

  • CUBA : ENERGIES VERTES / BIOMASSE (Opportunité N° 21)

Proposer des solutions groupées dans la production d’énergies renouvelables, notamment la biomasse à partir de la bagasse. La production d’énergie renouvelables (photovoltaïque, éolien, et biomasse) constitue une priorité vitale du Gouvernement cubain, notamment suite à l’effondrement des livraisons de brut du Venezuela. Ces énergies représentent actuellement 4.3% de la production totale d’électricité du pays et doivent passer à 24% d’ici 2030. Les relations bilatérales sont au beau fixe entre la France et Cuba, et l’AFD a ouvert un bureau à la Havane en Octobre 2016. La récente foire de la Havane a consacré la vivacité des entreprises françaises sur ce marché.

Concerne les entreprises suivantes : Toutes les entreprises spécialisées sur ce segment.

  • SENEGAL/AFRIQUE DE L’OUEST : ENERGIES VERTES (Opportunité N° 24)

Identifier les besoins des utilisateurs et promouvoir des solutions acceptables d’énergies renouvelables au Sénégal, pays d’influence et qui ambitionne d’être leader des énergies vertes parmi les 15 pays de Communauté Economique des États de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao). Aller à la rencontre d’utilisateurs, de décisionnaires d’agences gouvernementales, de distributeurs et d’institutions financières qui s’impliquent sur ces sujets.

Concerne les entreprises suivantes : Entreprises offrant des produits, équipements et systèmes relatifs aux énergies solaire (photovoltaïque, thermique, thermodynamique), hydroélectrique, éolienne (de mer, terrestre), marines renouvelables, du sol (géothermie, pompes à chaleur) mais aussi des sociétés de capital investissement souhaitant identifier des projets dans ce secteur.

Les opportunités qui s’adressent aux entreprises du secteur du recyclage :

  • CHINE : GESTION DES DECHETS/RECYCLAGE POUR LES INDUSTRIES DU PAPIER ET DE LA METALLURGIE (Opportunité N°2)

Regrouper des entreprises afin d’offrir une solution complète de gestion des déchets. L’optimisation, le traitement et la valorisation des déchets sont des demandes fortes de certaines municipalités chinoises (notamment Provinces du Shanxi et du Hebei).

Concerne les entreprises suivantes : Incinération : Design, construction et gestion de l’outil, production des éléments relatifs & recyclage : Conception et production d’éléments pour l’industrie du papier et de la métallurgie.

  • CUBA : OPTIMISATION DE LA GESTION DES DECHETS/ RECYCLAGE (Opportunité N° 22)

Regrouper des entreprises à la fois actives dans la collecte et le traitement des déchets, l’optimisation et la valorisation des déchets répondent à des contraintes à la fois économiques, énergétiques et environnementales pour Cuba. Le développement du tourisme renforce ces besoins. Les relations bilatérales sont au beau fixe entre la France et Cuba, et l’AFD a ouvert un bureau à la Havane en Octobre 2016. La récente foire de la Havane a consacré la vivacité des entreprises françaises sur ce marché.

Concerne les entreprises suivantes : Spécialiste dans la collecte et le traitement des déchets, valorisation énergétique par l’incinération, la production de biomasse, recyclage.

Les opportunités qui s’adressent aux entreprises du secteur de l'eau :

  • CHINE : PROCESS TRAITEMENT DES EAUX (Opportunité N°3)

Proposer une solution groupée de traitement des eaux, ce sujet concerne à ce jour toutes les provinces chinoises particulièrement demandeuses de la mise en place de stations d’épuration communes à des zones industrielles (chimie ou textile par exemple).

Concerne les entreprises suivantes : Conception, production et installation d’éléments pour le traitement des eaux.

CHINE : TRAITEMENT ET DEPOLLUTION DES EAUX (Opportunité N°6)

Mettre en place un groupe d’entreprises proposant différentes techniques complémentaires de suppression des micropolluants notamment pour les stations d’épurations urbaines.

Cette opportunité répond à une demande forte de toutes les provinces chinoises et donc dispose donc d’un potentiel important.

Concerne les entreprises suivantes : spécialisées dans la dépollution des nappes phréatiques et des cours d’eau et/ou proposant des solutions performantes pour les stations d’épuration urbaines.

  • SINGAPOUR/ASEAN : TRAITEMENT ET/OU RECUPERATION DES EAUX (Opportunité N°8)

L’objectif principal est de pouvoir fournir un système complet de recyclage des eaux grises.

Concerne les entreprises suivantes : bureaux d’études techniques, industriels spécialisés dans le traitement et/ou la récupération des eaux.

Les opportunités qui s’adressent aux entreprises des secteurs de la construction durable et des nouveaux matériaux :

  • SINGAPOUR/ASEAN : ISOLATION PHONIQUE ET THERMIQUE (Opportunité N°9)

Engager une démarche collaborative pour fournir des procédés et des matériaux permettant la création de façades et permettant la réduction en besoins énergétiques des bâtiments.

Cette demande a initialement un fort potentiel à Singapour, mais peut être envisagée sur l’ensemble de la zone ASEAN.

Concerne les entreprises suivantes : les industriels de ce secteur.

  • SINGAPOUR/ASEAN : NOUVEAUX MATERIAUX (Opportunité N°10)

Créer un groupement export composé d’entreprises à même de proposer une gamme diversifiée de matériaux innovants, écologiques et économiques.

Cette demande a initialement un fort potentiel à Singapour, mais peut être envisagée sur l’ensemble de la zone ASEAN.

Concerne les entreprises suivantes : les industriels de ce secteur.

  • ROYAUME-UNI : MATERIAUX DE CONSTRUCTION ECOLOGIQUES (Opportunité N°11)

Constituer un groupement export composé d’entreprises à même de proposer un ensemble de produits nécessaires à la réalisation d'un logement écologique, d'en organiser collectivement la distribution et ainsi que la formation des revendeurs de matériaux.

De façon surprenante le Royaume-Uni est assez en retard en matière de matériaux de construction écologiques.

Concerne les entreprises suivantes : Fabricants de matériaux de construction écologiques, isolants, décoration naturelle et matériaux à faible empreinte carbone.

  • ROYAUME-UNI : MATERIAUX POUR L'OPTIMISATION ENERGETIQUE, DOMOTIQUE, AMELIORATION DE L'HABITAT (Opportunité N°12)

Constituer un groupement pour apporter une offre d'optimisation de la consommation énergétique, l'innovation domotique et d'en organiser la distribution.

Il existe de fortes opportunités au Royaume-Uni dans le domaine matériaux de construction isolants, notamment pour le marché de la rénovation.

Concerne les entreprises suivantes : spécialisées dans les produits d’optimisation de la consommation énergétique et l’innovation domotique.

  • ALLEMAGNE : BTP & CONSTRUCTION DURABLE (Opportunité N°14)

Proposer des solutions groupées dans le cadre du développement du smart home, de la ville durable, la construction et rénovation des bâtiments et la transition énergétique.

L'un des objectifs de l’Etat allemand pour 2050 est le doublement de la rénovation des bâtiments. De plus, l'Allemagne doit faire face à des investissements importants du fait des infrastructures vieillissantes.

Concerne les entreprises suivantes : Start-ups, PME, ETI, groupes et sociétés innovantes ou avec une offre différentiante, société dans les secteurs du bâtiment et de la construction durable.

  • BRESIL : MATERIAUX, CONSTRUCTION DURABLE & CERTIFICATIONS VERTES, ECONOMIE D’EAU ET D’ENERGIE (Opportunité N°18)

Proposer des solutions groupées dans la construction durable, depuis la phase de projet, jusqu’à la construction et la phase de certification.

Les « bâtiments verts » gagnent du terrain au Brésil dans tous les secteurs : bâtiments résidentiels, usines, centres logistiques, centres commerciaux, call centers, magasins de détail, installations sportives, musées, bâtiments publics, établissements d'enseignement. De plus en plus est recherché, le sceau de la « construction verte ». Le Brésil se classe 4ème en nombre de projets certifiés et enregistrés dans le LEED, derrière le Canada, la Chine et l'Inde.

Concerne les entreprises suivantes : Conseils, Ingénierie, producteurs d’équipements, entreprises de BTP, installateurs, investisseurs dans la construction durable.

Les opportunités qui s’adressent aux entreprises des secteurs de la ville et des transports durables :

  • TURQUIE : SMART CITY (Opportunité N°13)

Créer un groupement d’expertise française autour de développeurs, fabricants avec R&D, conseils en solutions communicantes, durables, automatisées pour proposer des solutions intelligentes dans le domaine gestion durable en ville.

Forte d’une population de 78 millions d’habitants, dont 20% concentrée à Istanbul et 19 autres mégalopoles de plus d’un million d’habitants, la Turquie fait face à des enjeux en matière d’urbanisme. Ces projets affectent le quotidien de la ville.

Concerne les entreprises suivantes : spécialistes de solutions urbaines.

  • ALLEMAGNE : TRANSPORT À FAIBLE EMISSION (Opportunité N°16)

Proposer des solutions groupées sur l’électromobilité, un marché stratégique en plein essor en Allemagne. Des aides sont mises en place, il s’agit d’un triple défi pour l'Allemagne dont l’objectif est d’avoir 1 million de voitures électriques sur les routes allemandes d’ici à 2020 : Technologique (R&D sur les batteries, moteurs, matériaux, etc.), structurel (mise en place de la voiture électrique à l’échelle nationale et changement des mentalités), international (s’imposer en tant que leader).

Concerne les entreprises suivantes : Start-ups, PME, ETI, groupes et sociétés innovantes ou avec une offre différentiante dans le transport.

  • BRESIL : EQUIPEMENT & SERVICES LOGISTIQUES URBAIN ET FLUVIAUX (Opportunité N°19)

Proposer des solutions groupées dans l’équipement et les services logistiques urbains et fluviaux. L'investissement en l'infrastructure dérisoire pendant des décennies, a créé des goulots d'étranglement logistiques. Le manque d'infrastructures crée un surcoût des produits. La société brésilienne et les entreprises sont solidaires pour une reprise en main de ces problématiques et trouver des solutions garantissant la quantité et la qualité technique des infrastructures, tout en étant soucieuse du respect de l’environnement.

Concerne les entreprises suivantes : Conseils, Ingénierie, producteurs d’équipements, opérateurs logistiques et investisseurs dans la ville durable.

  • MEXIQUE : SMART CITY - SECURITE URBAINE & TRANSPORTS PUBLICS (Opportunité N° 23)

Créer un groupement d’expertise française autour du savoir-faire permettant le développement de la ville durable. Le Mexique, 15ème économie mondiale, qui compte plus de 120M d’habitants, et 20 villes de plus de 800 000 habitants, connait une croissance soutenue. De nombreux accords commerciaux (Alena, UE, Alliance du Pacifique) soutiennent cette croissance. Le 1er congrès des Smart cities qui s’est tenu à Mexico en septembre 2016 a consacré l’engagement du Gouvernement Pena Nieto de s’engager dans le développement urbain durable et la sécurité urbaine.

Concerne les entreprises suivantes : bureaux d’études, économie d’énergie, gestion durable, sécurité urbaine et optimisation des transports publics ainsi que la valorisation des déchets.

  • ALLEMAGNE : VILLE & AMENAGEMENT (Opportunité N°17)

Créer un groupement d’expertise française offrant des solutions de développement d’éco-quartier. Si les villes de Berlin, de Fribourg, de Hambourg sont déjà « éco-responsables » en termes de transports, de tri des déchets ou encore d’espaces verts, l’Allemagne cherche aussi à optimiser son empreinte carbone au travers du développement d’éco-quartiers.

Concerne les entreprises suivantes : oeuvrant dans le photovoltaïque, l’isolation, la gestion des déchets, la gestion de l’eau de pluie et toitures végétalisées, par exemple.

PARTICIPEZ AU MEET UP DU 23 FÉVRIER

Le 23 février 2017, vous pourrez rejoindre le ou les opportunité(s) qui vous intéressent et découvrir une nouvelle manière de progresser à l'international :

  • En partageant des informations entre pairs;
  • En mutualisant les ressources et les coûts de prospection et de promotion;
  • En proposant aux clients étrangers des offres plus complètes et plus pertinentes.

INSCRIVEZ-VOUS