Mesures et Signaux innove dans la télémétrie

Mesures et Signaux, créée en février à Limoges, a mis au point un flotteur capable de prendre la température de l'eau, son pH et sa conductivité, et de transmettre les données en direct. Cette technologie innovante devrait révolutionner la télémétrie dans les activités où l'analyse de l'eau, en temps réel, devient une information primordiale. Ce flotteur baptisé Aquamesus analyse tous types d'eau : de surface ou souterraines, potable, douce, de baignade, industrielles, effluents, fluides et sites d'assainissement. Un impact majeur pour les eaux de baignade qui, généralement, ne sont analysées par prélèvements qu'une à deux fois par mois l'été.

Le technicien n'a plus besoin de se déplacer, les mesures s'effectuent quotidiennement et plusieurs fois par jour. Elles sont transmises quelles que soient les conditions (chaleur, pression, gaz, etc.), par radiofréquence ou par Internet. « Nous pouvons obtenir des données physico-chimiques des eaux du lac Léman et les transmettre en temps réel à un opérateur de Limoges ou de Moscou, précise Stéphane Garcia, responsable commercial. Nous en avons installé dans un bac de dégraissage de la RAPT, dans une cuve de 50 m3 de la plus grande usine belge d'éthanol. Nous prévoyons d'envoyer les mesures par SMS aux personnels d'astreinte pour les alerter en cas de problème. » Membre des pôles de compétitivité Elopsys et Mer, la PME, qui compte six salariés, vise les industriels dans le domaine des fluides et de l'environnement. Elle mise sur un premier chiffre d'affaires de 250.000 euros lors de son premier exercice 2008 (sur dix mois).

Corinne Mérigaud, à Limoges

Source : La Tribune, 09 décembre 2008 - copyright ©2009 – LaTribune.fr

http://www.aquamesus.com