Recherche de partenaire(s)

Dans le cadre du projet HOPICAMP (projet en Recherche & Développement financé concernant les hôpitaux de campagne), le SDIS 30, en partenariat avec AR Mines, l'Université de Nîmes et 4 PME, sont à la recherche de solutions de traitements pour l’alimentation en eau potable et le traitement des effluents.

Le Pôle EAU vous invite à rencontrer les porteurs du projet

HOPICAMP le mardi 26 juillet à 14H00 au MIBI
(672 rue du Mas de Verchant, 34000 Montpellier)

► Je m'inscris à la réunion d'information du projet HOPICAMP

Merci de confirmer votre inscription avant le 18 juillet

Description du projet - Hôpital de campagne de nouvelle génération :

  • Définition de l’hôpital de campagne 

structure hospitalière médico-chirurgicale et obstétricale mobile, elle est projetable sur différents théâtres d’opération en quelques dizaines d’heures et est capable de dispenser des soins médicaux et chirurgicaux à une population victime d’une catastrophe naturelle (séisme, tsunami, inondation, etc.) voire technologique ou d’une catastrophe  humanitaire (guerre civile, épidémie). Son rôle est d’assurer l’intérim dans l’attente du rétablissement du fonctionnement des structures hospitalières du pays d’intervention. Les organisations disposant de ce type de structures sont peut nombreuses (militaires, grosses ONG, Sécurité Civile de certains pays). 

  • Objectif d’UTILIS (entreprise porteuse du projet) 

Grâce à son expérience de nombreuses années dans ce secteur d’activité, à travers le projet HOPICAMP, UTILIS souhaite proposer à ses clients une solution intégrée d’hôpital de campagne nouvelle génération répondant aux besoins de ses clients ainsi qu’aux textes européens applicables dans un avenir proche.

  • Missions de l'UNIMES/ARMINES dans le projet HOPICAMP 

- Protection sanitaire des personnes (patients, accompagnants, personnel)
- Gestion de l'impact environnemental sur le projet HOPICAMP et l'hôpital de campagne de l'ESCRIM

Natures des effluents à traiter:

  • Eaux domestique du camp 

-eaux grises de lavabos/ douche,

-eaux de cuisine

  • Eaux de l’hôpital 

-effluents de 2 blocs opératoires contenant du sang, des détergents, des résidus médicamenteux (notamment des antibiotiques), des fonds de  poches d’eaux physiologiques et des poches de glucose

-Effluents de la buanderie : machine à laver, douches patients

-Effluents d’un point d’eau extérieur utilisé pour le nettoyage des patients alités notamment

Remarque : l’effluent une fois traité sera rejeté dans l’environnement (bien souvent un terrain vague à proximité de l’hôpital)Objectif : ne pas polluer les nappes phréatiques et l’environnement avec des matières dangereuses (chimiques ou biologiques (ex : virus))

Pour découvrir les besoins en solutions de traitement des eaux du projet : cliquez ici

Contact

Guillaume NOURRIT, Chargé de projets

g.nourrit@pole-eau.com

+33 (0)6 15 58 60 51