18/12/13 - Retour sur les "Assises régionales de l'éco-innovation et de la commande publique"

Pari réussi pour cet événement qui a réuni près de 80 éco-entreprises et acheteurs publics le 28 novembre dernier, et a posé les jalons d'une meilleure intégration dans les marchés publics des innovations au service de l'environnement.

Le contenu à forte valeur ajoutée et les débats animés qui se sont déroulés lors de la matinée en conférence plénière attestent de l’importance de cette problématique à la fois pour les entreprises et pour les collectivités territoriales.

  • Lionel Roche, avocat associé chez Aklea société d’avocats, a présenté les solutions juridiques existant dans le Code des marchés publics actuel qui permettent dès à présent aux acheteurs publics d’acheter des éco-innovations. Voir présentation ci-dessous.
  • Le dispositif ETV (Environmental Technology Verification) de l’ADEME, qui valide les performances des écotechnologies innovantes et apporte de ce fait une garantie aux acheteurs, a été présenté par Pierre Kerdoncuff du Service Entreprises et Eco-technologies. Voir présentation ci-dessous.
  • La présence de représentants de l’Etat – Fatima Azzaz, Chargée de mission Relations avec les PME et Plans Achats Innovants, Service des Achats de l’État (SAE) et Alain GRIOT, Sous-directeur à l’Innovation, Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie – a permis de réaffirmer la volonté politique de soutenir les achats publics innovants, en particulier dans le domaine de l’environnement. Voir Circulaire du 25 septembre et Guide pratique des achats publics innovants ci-dessous.
  •  Enfin, les représentants d’Éa éco-entreprises – Christian Laplaud (Altereo), Président, et Olivier Decherf (Enviroconsult), Vice-Président – ont réaffirmé l’enjeu que représente la commande publique pour la croissance des éco-entreprises et par là-même pour le développement économique et écologique des territoires, et ont annoncé l’ambition d’Éa éco-entreprises de devenir une véritable interface entre les entreprises et les acheteurs publics de la région.  

L’après-midi quant à lui a été consacré aux vitrines technologiques, réunions lors desquelles les éco-entreprises ont présenté leurs innovations à des donneurs d’ordre publics sur les thématiques suivantes :

  • « Qualité des aménagements et des milieux naturels ».
  • « Nouvelles voies de gestion et de valorisation des déchets ».
  • « Gestion optimisée de l’eau ».

Retrouvez le programme complet de la manifestation ci-dessous.