DAS Qualité de vie en milieu méditerranéen

Comment préserver durablement la qualité des ressources souterraines ? Comment développer des moyens de connaissance et de protection de ces milieux ? Comment mieux prendre en compte les eaux souterraines dans l’aménagement des territoires ? Comment assurer une gestion équilibrée entre eaux superficielles et souterraines ?...

Le programme de recherche GICC lance de son 11ème appel à propositions de recherche sur le thème de « l’adaptation au changement climatique dans la transition écologique ». Cet appel se positionne dans la dynamique de l’accord de Paris conclu fin 2015 dans le cadre de la 21eConférence des parties de la Convention-cadre des Nations Unies sur le changement climatique.

Dans le cadre de l’axe 2 du plan Ecophyto II, les ministères de l’environnement et de l’agriculture se sont associés à la FRB et au Cerema pour mettre en œuvre l’appel à projets de recherche (AAP) : «Mise au point de solutions alternatives aux produits phytopharmaceutiques dans les jardins, espaces végétalisés et infrastructures (JEVI)». Son objectif : réduire sensiblement l’utilisation, la dépendance, les risques et les impacts des pesticides en assurant un accompagnement au changement des acteurs.

Dans le cadre de la mise en œuvre de la loi NOTRe, l’agence de l’eau lance un appel à projets de 10 millions d’euros afin d’accompagner les collectivités sur l’ensemble des questions liées au transfert de compétence et à la structuration des services d’eau et d’assainissement. Ouvert jusqu’au 29 juin 2018.

Dans le cadre du plan Ecophyto II qui vise l’objectif de réduction de 50% du recours aux pesticides en France en dix ans, l’agence lance un appel à projets de 500 K€ sur les bassins Rhône-Méditerranée et Corse. Il permettra de financer, pendant un an, jusqu’à 50% des frais de personnels chargés de conseiller et de former des groupes d’agriculteurs qui souhaitent réduire significativement l’utilisation de pesticides et s’engager dans l’agro-écologie. Ouvert jusqu’au 15 décembre 2016.

L’objectif général du programme LIFE est de permettre une meilleure mise en œuvre de la politique européenne en matière d’environnement et de climat. Ainsi, LIFE vise à contribuer à une transition vers une économie efficace dans l’utilisation des ressources, à faible intensité de carbone et résiliente aux effets du changement climatique et à protéger et améliorer la qualité de l’environnement et de la biodiversité.

Correctement traitée, l’eau usée n’est plus une pollution, mais une ressource en eau complémentaire. On peut l’utiliser pour arroser les espaces verts, irriguer des cultures ou la recycler dans un process industriel. Même si des projets émergent, ils sont encore trop peu nombreux en France. L’agence de l’eau encourage ces projets et les accompagne nancièrement avec un appel à projets de 7 millions d’euros.

Après la façade Nord Atlantique - Manche Ouest parue l’an dernier, le Service de l’Observation et des Statistiques du ministère en charge de l’environnement, publie cette synthèse dans le cadre de l’ONML. Cette compilation incontournable traite des thématiques environnementales, sociales et économiques de la façade méditerranéenne en 69 pages et renvoie vers de nombreux documents complémentaires en ligne.

Formulaire de filtrage