AAP Ecophyto II, Mise au point de solutions alternatives aux produits phytopharmaceutiques dans les jardins, espaces végétalisés et infrastructures (JEVI)

Le 1er janvier 2017, L’Etat et les collectivités territoriales n’utiliseront plus des produits phytopharmaceutiques dans les JEVI. A la même date, leur vente en libre service sera interdite. Les jardiniers amateurs ne pourront, quant à eux, plus utiliser de pesticides dès le 1er janvier 2019.

Ces dispositions entraînent une remise en cause des modes de gestion actuels des espaces. Les acteurs, qui devront s’adapter dans un délai court, ne disposent pas toujours de solutions opérationnelles satisfaisantes pour réduire ou éviter l’utilisation de pesticides.

Le développement et l’appropriation rapide par les différents acteurs de solutions alternatives aux produits phytosanitaires, constituent donc un enjeu crucial pour les JEVI.

L’appel vise à susciter des projets de recherche et de développement opérationnels contribuant à :

  • proposer des solutions alternatives aux produits phytopharmaceutiques interdits par la loi et à mettre en avant leurs conditions d’utilisation et de développement
  • valider l’intérêt - technique, économique, environnemental et sanitaire - des solutions et leur durabilité  
  • identifier les attentes et lever les freins et les contraintes - techniques, économiques, environnementaux, sociaux et sanitaires - à l’utilisation des solutions alternatives par les différents acteurs des JEVI, aussi bien professionnels qu’amateurs

- Date de limite de dépôt des projets : 23/09/2016 à 12h00 -

 

 

Téléchargez le texte de l'appel à projet

En savoir plus sur ECOPHYTO

Télécharger le formulaire à remplir pour le projet

Télécharger l’annexe financière

Contact: robin.goffaux@fondationbiodiversite.fr