Démocratiser la récupération de chaleur des eaux usées

Valor EU est une nouvelle association qui rassemble les cinq sociétés commercialisant des systèmes de récupération de chaleur des eaux usées à l'échelle d'un bâtiment en France*. Cette énergie fatale peut être réutilisée pour produire de l'eau chaude ou chauffer un logement. Des systèmes actifs (avec pompe à chaleur) ou passifs permettent grâce à des systèmes d'échangeurs de chaleur de récupérer les calories des eaux grises (vaisselle, douche, lessive).

Les cinq sociétés ont déposé en tout 18 brevets et ont déjà récupéré 28 Gwh avec des installations destinées à des particuliers, des constructeurs de logements ou des bâtiments publics. Selon elles, 17 entreprises dans le monde proposent ce type de solutions mais avec des qualités variables. La création de l'association est le premier pas pour construire une filière reconnue en France. « Nous avons deux objectifs : faire connaître ce gisement d'énergie au grand public et aux professionnels du bâtiment et aider à la construction de normes. Car pour assurer la pérennité du secteur, il faut garantir la qualité des produits présents sur le marché », détaille Hugo Durou, président de l'association et président d'EHTech.

L'association compte participer à l'élaboration d'un référentiel de normalisation dans le but de parvenir à une certification CSTBat. Elle travaille aussi sur la reconnaissance de la performance énergétique de ces systèmes. L'objectif ? Que les dispositifs deviennent éligibles aux certificats d'économie d'énergie (CEE).

*Biofluides, EHTech, Solaronics, Gaïa green et Solénove énergie