Appel à contribution - Rencontre Ecotech dessalement

  • Innovation
  • Par  Sandy ARGOUD

Appel à contributions - Rencontre  Ecotech  dessalement         

 

Dans le cadre des rencontres Ecotech Dessalement qui auront lieu le 6 décembre 2017 à Paris, le CVT AllEnvi lance un appel à contributions destiné à l’ensemble des acteurs français : laboratoires académiques, Start-up, PME, ETI, groupes industriels, ONG et territoires.

 

Contexte

Les mélanges d’eau et de sels, contenant éventuellement des matières organiques, sont parmi les plus courants et les plus familiers : eau de mer, eaux saumâtres, produits ou effluents industriels, déchets mais également fluides biologiques. Stables, communs, utiles et versatiles, ils nous sont si familiers que nous en oublions souvent leur extraordinaire prévalence. Pourtant, la maîtrise de ces systèmes représente des enjeux technologiques, économiques et sociétaux considérables. L’exemple du dessalement d’eau de mer pour des usages potables en est un des exemples les plus remarquables.

Mais dans un monde qui prend conscience des limites de ses ressources, recourir au dessalement est une solution qui doit être bien pesée parmi l’ensemble des solutions possibles, tant parmi celles liées à la mobilisation de nouveaux modes d’approvisionnement en eau que parmi celles visant à réduire la demande. Ces réflexions sur la gestion des ressources doivent intégrer les différents aspects d’une performance globale. Une attention particulière sera accordée aux performances environnementales, notamment énergétiques, des systèmes d’adduction, mais aussi celles des usages et des stratégies d’approvisionnement.

Une fois ce choix réalisé de façon transparente, maîtriser les processus qui permettent le traitement et l’analyse des eaux salines est un défi majeur. Les stratégies mises en place correspondent à un spectre technologique d’une grande intensité, d'une formidable diversité et possédant des degrés de maturité très variés.

Dans ce contexte, le CVT AllEnvi dans le cadre d’un partenariat avec PEXE et en collaboration avec BPI France, l’AiCarnot, l’ADEME, le Partenariat Français pour l’Eau, la DGE, le pôle Aqua Valley et la SATT Ouest Valorisation, organise une rencontre entre l’offre scientifique et technologique d’une part et la demande dans sa diversité de l’autre. Cette journée s’adresse à l’ensemble des acteurs de l’innovation qu’ils soient issus du secteur public ou du secteur privé, qu’ils appartiennent à une jeune entreprise innovante, une PME ou un groupe industriel diversifié : scientifiques, ingénieurs, entrepreneurs, consultants.

Cette rencontre s’adresse donc à l’ensemble des acteurs impliqués dans la résolution de nombreux défis économiques et industriels impliquant une séparation eau / sel(s) que l’objectif soit le traitement de l’eau, à des fins de consommation humaine ou de réutilisation, la valorisation des sels ou la maîtrise de l’impact d’un procédé, d’une pratique.

Nous souhaitons examiner l’ensemble des challenges que rencontrent ces pratiques dans leurs aspects technologiques, économiques, énergétiques, organisationnels, environnementaux et sociétaux.

Notre démarche s'adresse à tous les niveaux de développement et de maturité technologique, de la preuve de concept au TRL le plus élevé. L’objectif est d’offrir, par des présentations courtes privilégiant l’essentiel d’une solution technologique, d’une démarche scientifique ou d’une problématique territoriale ou industrielle, le panorama le plus complet tant du point de vue technique que prospectif. C'est également une opportunité pour les acteurs de se rencontrer et pour l'écosystème français du dessalement et du traitement des eaux, encore insuffisamment défini, de se structurer.

Les approches que nous souhaitons privilégier sont celles qui :

  • Contribuent  à  l’amélioration  de  la  performance  intrinsèque  des  procédés  de dessalement notamment énergétique et environnementale.
  • Contribuent  à  la  progression  de  la  compétitivité  des  acteurs  de  la  filière : optimisation, valorisation des ressources matérielles et énergétiques…
  • Contribuent  à  la  fiabilité  des  procédés  tant  dans  leur  fonctionnement,  leur intégration dans l’environnement ainsi que dans la maîtrise de leur impact.

La ligne de force de la démarche que nous proposons est celle du développement de stratégies technologiques et organisationnelles de dessalement durables, responsables et sobres qui prennent toutes leurs parts dans des modèles économiquement équilibrés, matures et diversifiés de gestion de la ressource eau.

Nous recherchons deux types de contributions :

  • Des contributions « offres » qui présentent des solutions technologiques ou des stratégies de recherche sous forme d’une présentation orale de 5 minutes qui permettra de mettre en valeur l’essentiel de l’approche.
  •  Des contributions « challenges » qui présentent des problématiques singulières scientifiques, territoriales, sociétales pour lesquelles une partie de la solution nécessite une contribution scientifique et technologique associée au dessalement. Pour ces dernières le format sera de 7 minutes de présentation orale.

Si vous désirez participer, vous pouvez soumettre votre proposition de contribution à notre comité d’organisation, en remplissant le formulaire