Bpifrance met son fonds franco- africain sur orbite

  • Innovation
  • Par  MEBAREK Lounis

La banque a réuni 11 investisseurs français et africains pour investir dans des PME des deux côtés de la Méditerranée.

Doté de 77 millions d'euros - dont 30 % apportés par la Banque publique d'investissement -, ce fonds a la particularité de rassembler un vaste panel d'investisseurs. Du côté africain, la Caisse nationale de prévoyance sociale de Côte d'Ivoire, l'assureur marocain Saham, le groupe industriel et financier marocain FinanceCom, le Fonds de pension de la Banque centrale du Kenya, des investisseurs privés kényans et nigérians et le fonds AfricInvest y ont souscrit à hauteur de 25 %. Du côté français, Proparco - l'outil de capital investissement de l'AFD -, Orange et la Société Générale y ont aussi investi. Peu coutumière des investissements en fonds propres dans les entreprises du fait des charges en capital réglementaire qu'ils engendrent, la banque de la Défense y voit un moyen de développer son marché africain : « Beaucoup de PME africaines ont un faible accès au crédit bancaire à cause de leurs bilans trop étroits. Ces derniers n'incluent pas toujours la totalité de leur chiffre d'affaires... », explique un expert du secteur.

Pour plus d'informations, je clique ICI