La BEI investit 126 M$ en Jordanie

  • International
  • Par  Christelle MAFFRE

La Banque Européenne d’Investissement (BEI) signe, lundi 9 novembre 2015, deux accords de prêts pour des projets dans le secteur de l’eau et de l’énergie en Jordanie. Ces investissements paraphés lors d'une cérémonie sur le développement économique et social dans le pays se portent à 126 M$ soit 117 M€ (89 millions de dinars jordaniens ).  

Co-financé par la BEI, l'Agence française de développement (AFD) et la Facilité d'investissement dans le cadre de la politique de voisinage de l'Union européenne (FIPV - NIF), le premier projet, Wadi Al-Arab System II Eau, recevra 54 M$ (50 M€, 38 millions de JOD) pour financer des infrastructures d’approvisionnement en eau. Cela permettra d’améliorer la disponibilité en eau potable en Jordanie du Nord, une région où les réfugiés syriens sont de plus en plus nombreux. 
 
Plus exactement, le projet vise à traiter et à convoyer trente millions de m³ par an en provenance du King Abdullah Canal (KAC) dans la vallée du nord de la Jordanie qui seront déversés dans le réservoir Zabda (gouvernorat d'Irbid). Une prise d’eau brute sur le KAC, une nouvelle usine de traitement de l’eau, des stations de pompages et un pipeline de transmission de 25,6 km verront le jour grâce à ce prêt.
 
La deuxième partie de cet investissement concerne le projet NEPCO Corridor vert, une partie du programme pour le développement des énergies renouvelables en Jordanie. 72 M$ (66 M€ - 51 millions de JOD) serviront à renforcer le réseau électrique jordanien grâce au transport de l’électricité verte des zones centrales et sud du désert jusqu'à Amman. 
 
Cette enveloppe sera utilisée pour la construction d’une nouvelle sous-station d’électricité au nord de la ville de Ma’an et de nouvelles lignes de transmission, ainsi que la rénovation des postes existants. La mise en oeuvre de ces deux projets durera trois ans, de 2015 à 2018.

Source: Econostrum
Lire l'article complet