La gouvernance et le financement du secteur de l'eau au cœur du débat méditerranéen

  • International
  • Par  Christelle MAFFRE

La gouvernance et le financement du secteur de l’eau au cœur du débat méditerranéen

 
La première conférence régionale du projet labellisé de l’UpM « Gouvernance et financement du secteur de l’eau en Méditerranée », qui s’est tenue à Athènes du 28 au 30 octobre 2014, a rassemblé une centaine de spécialistes de l’eau et acteurs de la région méditerranéenne liés ou non au secteur de l’eau. Parmi eux, des autorités publiques ainsi que des représentants de la société civile et du secteur privé. Cette conférence vient compléter le travail accompli avec succès en Jordanie et en Tunisie lors de la première phase.
 
Le secrétaire général adjoint pour l’eau et l’environnement de l’UpM, M. Naser Tahboub,  s’est exprimé lors de la cérémonie d’ouverture et a insisté sur le besoin « de renforcer la coopération régionale afin d’améliorer la capacité et la réponse institutionnelles à la pénurie d’eau, et de répondre à un besoin évident de stabilité financière ».
 
La conférence de trois jours visait à présenter les résultats des entretiens politiques sur l’eau ayant eu lieu au niveau national en Jordanie et en Tunisie pendant la première année de mise en œuvre du projet (2013-2014) et à débattre de la voie à suivre pour la deuxième année, ainsi que de la mise en œuvre imminente du projet en Palestine, prévue en novembre. Son objectif était également de développer le dialogue régional amorcé à la conférence de lancement du projet, qui s’est tenue en mai 2013. L’événement a aussi été l’occasion de partager des expériences nationales concernant la gouvernance et le financement durables de l’eau, et d’appeler à renforcer la coopération sud-sud et nord-sud.
 
La première conférence régionale du projet a servi de tribune pour examiner les synergies avec d’autres acteurs internationaux et régionaux cherchant à faire progresser un financement durable des infrastructures d’eau et d’assainissement, notamment à travers la participation du secteur privé, avec des initiatives telles que celle de la CEE-ONU, qui vise à  établir un Centre d’excellence des partenariats public-privé (PPP) dans le domaine de l’eau et de l’assainissement. Elle a également bénéficié d’un atelier présentant le travail réalisé par le programme financé par l’UE, « Gestion intégrée durable de l’eau – Mécanisme de soutien (SWIM-SM) », qui vise à contribuer à la large diffusion et à la mise en œuvre efficace de politiques de gestion durable de l’eau et de bonnes pratiques dans la région du sud de la Méditerranée.
 
Le projet « Gouvernance et financement du secteur de l’eau en Méditerranée » est un projet de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et du Partenariat mondial pour l’eau-Méditerranée (GWP-Med). Il a pour objectif d’identifier les principaux obstacles à la gouvernance empêchant les financements des PPP dans le secteur de l’eau en Méditerranée et de soutenir le développement de programmes d’actions consensuelles basés sur les meilleures pratiques internationales. Le projet fournira aussi une plateforme régionale pour le dialogue et la réflexion entre responsables politiques nationaux, acteurs du secteur privé et représentants de la société civile, avec l’objectif de définir des solutions spécifiques pour des réformes en matière de gouvernance qui aideront à atteindre la stabilité financière dans le secteur de l’eau, avec des mécanismes de mobilisation financière hors dépenses gouvernementales. (EU Neighbourhood Info)
 
Pour en savoir plus
 
Communiqué de presse
 
Projet de gouvernance et de financement du secteur de l’eau en Méditerranée – Newsletter n° 1 – Première phase de mise en œuvre
Gouvernance de l’eau et financement dans la région méditerranéenne : succès du projet de l’UpM en Jordanie et en Tunisie
Projet de gouvernance et de financement du secteur de l’eau en Méditerranée – page web
UpM – Eau & environnement
EU Neighbourhood Info Centre – Page web Environnement

Article complet