Compte Rendu de notre participation TRIGEAU à l'événement Envirorisk

  • TRIGEAU
  • Par  Sandy ARGOUD

 

Compte Rendu

Participation TRIGEAU événement Envirorisk 

 

Les 6 et 7 décembre, au Technopôle de l’Environnement de l’Arbois  a eu lieu la 15ème Edition de l’évènement annuel Envirorisk, organisé par le Pôle de Compétitivité Safe dont Éa éco-entreprises est partenaire.

Envirorisk est un évènement qui a pour but de faire vivre le dialogue entre  les chercheurs, les  producteurs de données, les développeurs de solutions et les décisionnaires de risques (collectivités, industriels, assureurs, citoyens). L’édition de cette année a comme ambition de fédérer les acteurs régionaux et nationaux  autour de la gestion du risque à l’air du numérique.

Le 6 décembre Éa éco-entreprises et AVITEM ont participé à l’inauguration de l’événement pour identifier des partenaires et relais potentiels pour le projet européen TRIG-eau.

Cette présence a permis aux deux partenaires d’échanger avec le représentant de la DREAL Provence Alpes Côte d’Azur  (Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement) est de fixer un rdv afin d’échanger sur le projet, plus particulièrement sur le logiciel d’évaluation  du risque hydrogéologique qui devrait être testé en PACA l’année prochain. 

Le 7 décembre, 3 partenaires du projet TRIG-eau (CBTC,  l’Université Saint’Anna, Éa éco entreprises) ont participé à l’atelier « Regional Community of Users on natural disasters and resilience ».

L’atelier a été organisé sous le modèle des « Community of Users », organisé par la Commission Européenne pour favoriser l’interaction entre les communautés d’acteurs de la recherche et de l’innovation et les utilisateurs finaux du domaine des risques. Il s’est déroulé autour de présentations de projets européens H2020 & Interreg.

 Intervenants  de l’atelier:

  • Philippe Quevauviller (Research Programming and Policy Officer at European Commission).
  • Linda Venturi (Représentante du chef de file CBTC), Simone Piacentisimi(Saint’Anna), projet TRIG-eau (Interreg Marittimo). Avec appui technique de Cristina Casian et Lounis Mebarek
  • Hervé Champion, Chargé de mission « risques naturels », Conseil régional PACA, Présentation de projets (Interreg Alocotra).
  •  Dr. Sergio Olivero (Security and Business Model for Energy Networks and Infrastructures / SiTi, H2020). 

Monsieur Quevauviller a expliqué l’intérêt d’échanger et débattre avec les parties prenantes nationales en termes de risques et de catastrophes naturelles.

Le model "Community of Users on Secure, Safe and Resilient Societies" (CoU)- communauté  d’utilisateurs des sociétés sécurisées et résilientes (CoU) a été lancé en janvier 2014.  C’est devenue une plateforme efficace d’échanges entre les différents acteurs provenant de différentes branches de la sécurité et la gestion des crises (politiques, techniciens, chercheurs, unités de protection civile, services d’ordre…). 

 

L’initiative de CoU venait en réponse à la complexité du programme -cadre de sécurité et de gestion de crise et la grande variété de projets de recherche (projets du 7ème PCRD et Horizon 2020), qui faisait preuve d’un manque de sensibilisation des décideurs politiques à ces projet et/ou vice-versa.

Les objectifs de la plateforme sont de :

  •  s’assurer que la programmation de recherche prend en compte les besoins des praticiens, encourageant ainsi les résultats de la recherche
  • identifier les outils plus prometteurs (y compris ceux développés dans les projets du 7ème PCRD et H2020) qui ont le potentiel d’être repris par les techniciens ;
  • soutenir la compétitivité de l’industrie européenne en renforçant le marché des résultats de la recherche ;
  • veiller à ce que l’expertise des praticiens soit disponible pour les décideurs politiques, pour faciliter le processus d’élaboration des politiques ; 

La deuxième intervention fut la présentation du projet TRIG-eau : Partenariat, objectifs et activités avec un focus particulier sur le logiciel STOREMED (présenté par Saint ’Anna). 

Philippe Quevauviller a écouté avec attention la présentation du projet  TRIG-eau, en remarquant que  le projet pouvait être un outil efficace pour faire  une remontée d’information au niveau de la commission européenne  approche  « buttom-up ».

Ce projet, à travers l’analyse réglementaire et enquête terrain permet de rapprocher les décideurs politiques locaux, nationaux et européens.

Il recommande aux partenaires du projet d’identifier les bons canaux pour la remontée d’information et la valorisation des travaux réalisés.

Toutefois, il a souligné qu’il est parfois difficile d’impliquer les décideurs politiques dans de projets transfrontaliers, car chaque pays a son fonctionnement politique. D’où l’intérêt  de contacter rapidement la DG Region qui pourra nous aider avec la signature et l’implémentation du « policy paper » prévu pour la fin du projet.

La présentation du projet TRIG-eau a été suivie par 2 autres présentations de projets en termes de risques et résilience en montagne traité dans des projet du Programme MED Alcotra (AD-VITAMLe , le stratégique Risknet, le projet de transition : Risknet et le Intégré Thématique Risk. La présentation a été assurée par Hervé CHAMPION, Chargé de mission, Service Risques Naturels Majeurs, Direction de l’Agriculture et de l’Eau, Région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Enfin, des échanges techniques entre Karim SELOUANE, Directeur de Projets Environnement et Innovation chez Vinci construction, et Lounis MEBAREK ont permis de conforter le positionnement et l’intérêt de ce type de projet auprès de grands donneurs d’ordre et aménageurs.

CONCLUSION

La participation du projet TRIG-eau à cet atelier a permis de nouer de nouveaux contacts avec la Région PACA, la DREAL, la Commission Européenne ainsi que quelques entreprises porteuses de solutions en matière de risques hydrogéologique comme : GEDICOM ou Vinci Construction, Spes 04, SiTI, SEM…

Ces contacts seront très utiles afin de rentrer en contact avec les responsables politiques européens et régionales afin de les inviter au tables rondes du projet TRIG-eau  et les impliquer de point de vue dynamique dans l’implémentation du projet afin d’assurer la prise de  compte de recommandation politiques TRIG-eau dans les actions politiques futures.

 

Auteur : Cristina Casian

Contributeurs : Lounis Mebarek et Linda Venturi