Alliance Commerciale ou comment utiliser le réseau Éa pour générer de nouveaux marchés ?

Cette réunion sera l’occasion de vous présenter le déroulement de l’action collective et d’identifier les premières synergies

Alliance Commerciale ou comment utiliser le réseau Éa pour générer de nouveaux marchés ?

Jeudi 29 octobre 2015 à 14H00

Pour rappel : L’action collective proposée consistera à structurer une alliance commerciale, sa promotion et sa commercialisation selon une stratégie co-construite et partagée par plusieurs partenaires ayant décidé de travailler ensemble sur un périmètre identifié.

 L’objectif : créer une offre intégrée innovante réunissant plusieurs membres intervenant dans différentes thématiques environnementales et sur différents métiers dans l’objectif d’ouvrir de nouvelles opportunités de marchés pour les produits ou savoirs faire existant des partenaires ou de contourner les barrières à l’entrée comme l’effet de taille pour un accès plus rapide à de nouvelles opportunités.

Cette réunion sera l’occasion de vous présenter le déroulement de l’action collective et d’identifier les premières synergies possibles :

  • Présentation du principe et avantages de l’alliance commerciale (contraintes, opportunités...) illustré par des retours d’expériences
  • Identification des complémentarités entre membres, des cibles recherchées, des marchés ciblés (national ou international)

Cette réunion sera animée par Anne Martel-Reison d’EOC
Anne a acquis une solide expérience commerciale dans un contexte international (7 ans entre les Etats-Unis et le Venezuela dans le monde du transport international chez Géodis Overseas).  Elle se dédit aujourd’hui à l’accompagnement stratégique et commercial de PME.

Lieu: Salle de réunion RDC du Forum 
Technopôle de l’Environnement de l’Arbois Méditerranée à Aix en Provence 

Inscription obligatoire par email auprès de : Christelle Maffre
christelle.maffre@ea-ecoentreprises.com     
Tél: 06.45.46.96.52

 Action collective : « Alliance commerciale »

La filière des éco-activités présente la particularité de ne pas être structurée sur un modèle de chaîne de valeur lié à un marché spécifique. Elle est en effet organisée autour d’une problématique partagée de prévention et de remédiation environnementales ou chaque thématique (eau, sols, air, déchets, développement durable, génie écologique) constitue sa propre chaine de valeur, avec ses propres enjeux et acteurs. Nous retrouvons chez Éa une véritable transversalité des membres: la quasi-totalité des entreprises s’intègrent au moins dans 2 DAS : territoires durables et compétitifs,  qualité de vie en milieu méditerranéen et  acteurs de la transition. 

L’action collective « Alliance Commerciale » consistera à travailler en commun sur la structuration d’une offre pertinente à partir des ressources pluridisciplinaires apportées par les membres intéressés et d’en assurer la promotion et la commercialisation sur un marché, un territoire, préalablement identifié.

Objectifs: 

  • ouvrir de nouvelles opportunités de marchés
  • contourner les barrières à l’entrée comme l’effet de taille pour un accès plus rapide à de nouvelles opportunités.

L’action collective

Éa vous propose cette action « Alliance Commerciale », afin de créer une offre intégrée innovante réunissant plusieurs membres intervenant dans différentes thématiques environnementales et sur différents métiers dans l’objectif d’ouvrir de nouvelles opportunités de marchés pour les produits ou savoirs faire existante des partenaires ou de contourner les barrières à l’entrée comme l’effet de taille pour un accès plus rapide à de nouvelles opportunités.

L’action permettra  à plusieurs entreprises de se grouper pour développer le chiffre d’affaires, mutualiser les ressources et les compétences, atteindre des tailles critiques, développer une autre chaîne de valeur plus efficiente.

L’action collective proposée permet de vous impliquer dans une démarche qui doit être nécessairement pro-active et engageante. De manière concrète, une alliance implique en effet non seulement de partager des points de vue et des positions communes mais aussi leurs conséquences.

L’action collective alternera les phases individuelles et collectives suivantes :

  • En amont de la mission, une réunion de présentation afin de sensibiliser au principe et avantages de l’alliance commerciale (retours d’expériences, contraintes, opportunités..), identification des compétences et cibles.
  • Un programme de rendez-vous individuels personnalisés avec chacune entreprises pour analyser les ressources clés de l’alliance : métiers et visions, positionnement et attentes vis-à-vis du projet, niveau d’engagement
  • Des sessions collectives entre dirigeants de chaque partie prenante du groupement pour confronter les résultats, identifier les convergences et divergences et définir les éléments structurants du projet d’alliance et de sa mise en œuvre.