Nos domaines d'activités stratégiques

 

Pour un climat propice à l’innovation, aux synergies entre les membres et au développement de solutions globales, Éa articule ses actions autour de 3 domaines d’activité stratégiques:

 

Le DAS «Territoires durables et compétitifs »

Pour l’émergence et la mise en œuvre de nouvelles stratégies de projets d’aménagement durable de territoires

 

Force est de constater qu'aujourd’hui les projets, qu’ils soient portés par des donneurs d’ordre privés ou publics, nécessitent des compétences multiples sur des métiers différents, souvent sollicités successivement, sans réelle coordination. Il est pourtant essentiel, pour parvenir à un projet « optimisé », de faire appel à une synergie et une complémentarité de compétences, sur des sujets tels que les études réglementaires, l’analyse des milieux, la protection des fonctionnalités éco-systémiques et des cohérences écologiques, l’urbanisme, la dépollution des sols, la construction et la gestion des réseaux, la création des infrastructures, la gestion des déchets, les transports… 
Un des objectifs visé est de proposer aux donneurs d’ordre privés ou publics une offre adaptée à leurs besoins spécifiques, intégrant les différentes composantes de l’aménagement : utilisation rationnelle des ressources (eau, sol), maîtrise des conflits d’usage et de la pression foncière, gestion et valorisation des déchets, maitrise des risques industriels et sanitaires, organisation des transports, réduction de l’empreinte énergétique…

► Retrouvez toutes les Actualités du DAS "Territoires durables et compétitifs"

 

Le DAS « Qualité de vie en milieu méditerranéen »

Pour offrir des solutions et des services en vue d’une gestion durable des milieux et des ressources naturelles

La question de la qualité de vie se pose particulièrement pour les territoires méditerranéens, « hot spot » de biodiversité, au regard de leur attractivité densification (urbaine, mitage …), de leur environnement naturel (climat, mer, végétation, paysages) et culturel (loisirs, patrimoine) mais également de part leur fragilité et vulnérabilité (incendies de forêt, inondations). Il est donc crucial de développer et de mutualiser des solutions novatrices pour la gestion des milieux et des ressources afin de maintenir la qualité et l’attractivité des territoires méditerranéens

L'objectif est notamment de :

  • Développer des collaborations entre les entreprises régionales et les laboratoires de recherche sur les sujets liés à la connaissance et au maintien de la qualité des milieux (eau, sols, air, biodiversité) ;
  • Identifier et communiquer sur le savoir-faire régional en matière de gestion des écosystèmes à travers la valorisation de la filière du génie écologique et de ses interactions avec d’autres filières telles que l’eau, les sites et sols pollués… ;
  • Favoriser la préservation et la valorisation de la diversité des paysages régionaux ;
  • Favoriser le maintien des continuités écologiques face à la densification urbaine et l’affectation du foncier

Il permettra, à travers une approche multi-filière et pluridisciplinaire, la mise en place d’un réseau d’acteurs qui apporteront ou développeront de nouvelles solutions pour le monitoring, l’entretien, la préservation et la restauration des milieux naturels ou anthropisés. 

► Retrouvez toutes les Actualités du DAS "Qualité de vie en milieu méditerranéens"

 

Le DAS « Acteurs de la transition »

Pour placer les éco-entreprises au cœur de toute démarche de transition écologique, énergétique et économique

 

Les éco-entreprises s’avèrent être par leur cœur de métier et leur connaissance fine des enjeux, des acteurs majeurs pour la possible intégration des activités humaines dans les flux écologiques et les cycles du vivant en vue du développement d’une économie soutenable.

Dans ce DAS, il s’agit de contribuer, au-delà des seules activités portées par les éco-activités dédiées à l’environnement, au déploiement de cette dynamique dans les secteurs traditionnels pour qu’ils intègrent progressivement de nouvelles pratiques, de nouvelles compétences et écotechnologies, de s’employer à mettre en évidence les contraintes des nouveaux modèles dans une économie qui fonctionne encore largement sur les anciens modes de collaboration, d’évaluation, de financement et de décisions, de développer les partenariats et l’ouverture par de nouvelles pratiques de co-construction et d’intelligence collective.

L'objectif est de :

  • Positionner la région Provence-Alpes-Côte d'Azur comme le territoire d’expérimentation de la transition ;
  • Mobiliser et accompagner l’ensemble des entreprises et chercheurs du territoire autour de projets de rupture qui répondent aux enjeux de demain ;
  • Offrir de nouvelles approches de l’économie territoriale en s’appuyant notamment sur des logiques nouvelles d’économie circulaire ou d’économie de la fonctionnalité ;
  • Accompagner la mutation des acteurs et favoriser leur adaptation aux enjeux de la transition écologique par de nouvelles stratégies et de nouvelles organisations ;
  • Appuyer les politiques publiques en ce sens par la fourniture de retours d’expérience, de réflexions et analyses, de préconisations….

► Retrouvez toutes les Actualités du DAS « Acteurs de la Transition ».